Isolation des combles perdus et aménagés : le déroulement des travaux

Isolation des combles perdus

Les travaux d’isolation de la toiture sont identifiés comme la plus efficace source d’économie d’énergie. C’est par ces travaux que vous verrez le plus votre facture d’énergie se réduire. Voilà qui est encourageant ! La chaleur a tendance à monter vers le haut, et c’est 30% de consommation d’énergie qui peut être économisée par des travaux sur l’isolation du toit. Le dispositif à mettre en place dépendra bien sûr de la nature de vos combles. S’il s’agit de combles perdus, l’intervention sera facilitée, s’ils sont aménagés, alors il faudra penser à une mise en place un peu plus compliquée.

Isolation : quelle est la nature de vos combles ?

Selon les types de construction, et surtout les années de construction de la maison, l’accessibilité et la configuration des combles ne sera pas la même. Si vous avez fait des travaux à votre domicile pour aménager vos combles, alors la mise en place d’une isolation sera un peu plus complexe. C’est d’ailleurs au moment de faire des travaux d’aménagement de combles qu’il faut réfléchir à mettre en place des travaux d’isolation thermique, pour profiter d’une session de travaux pour tout faire à la fois. Si vos combles ne sont pas utilisés, l’isolation peut être assez simple et les travaux rapidement exécutés. Si vous avez installé des chambres, et que vous souhaitez ensuite isoler, il faudra déménager temporairement les lieux.

Les combles perdus : isolation facile !

Les opérateurs connaissent différentes méthodes pour effectuer l’isolation des combles sous les toits. Tout dépend de l’accessibilité des lieux, mais on peut en général déposer au sol la couche isolante. La méthode la plus simple et la moins chère est le soufflage de la laine de roche isolante avec un appareil spécifique dans une paroi prévue à cet effet. La matière isolante prend place sur le sol. L’intervention est très facile, et ne prend qu’une demi-journée environ. D’autres méthodes, qui correspondent à certaines configurations, permettent de déposer les lattes de laine isolante sur le sol. Un peu moins rapide que le soufflage, elles peuvent être déployées si les combles sont accessibles facilement pour être déployées.

Combles aménagés : quelques précautions à prendre !

Si vos combles sont aménagés, il va falloir un peu d’organisation pour ces travaux de rénovation. L’accès à la toiture va nécessiter de casser quelques cloisons, et d’agrafer directement sur la charpente les lattes de laine de roche. Travail minutieux qui est beaucoup plus lent que si l’isolant pouvait être déposé sur le sol. La facture sera donc forcément plus élevée. Il sera aussi nécessaire de déménager les pièces sur lesquelles il faut intervenir, car il y aura un peu de casse. Les cloisons devront être refaites après. Travaux rapides ou plus longs selon les configurations, les travaux d’isolation thermique des combles reste une bonne affaire car l’on peut bénéficier de subventions très significatives. Pour en connaitre les conditions, il faut se renseigner avant de lancer le projet.